Expositions au Frac Alsace :: 2014 / 2015

Le cadre artistique général est donné par les trois manifestations ci-dessous. D’autres événements d’une durée plus courte viendront enrichir cette grille, qui seront le fruit de partenariats avec Pôle Sud à Strasbourg pour le festival Nouvelles, la Faculté des Arts de l’Université de Strasbourg, la Haute école des arts du Rhin (HEAR) et Sélest’Art, Biennale d’art contemporain de la Ville de Sélestat.
 
 
Exposition de Felix Schramm « You can't beat time »
:: Jusqu'au 12 octobre 2014

Exposition de Marc Bauer « Cinerama »
:: Du 15 novembre 2014 au 22 février 2014

Exposition « À fendre le cœur le plus dur »
:: Du 23 mai au 18 octobre 2015

Jardin de Nicolas Boulard « Clos du Frac »
:: Toute l'année



Felix Schramm « You can't beat time »

(c) Felix Schramm_photo Jean-Baptiste Dorner (1)La sculpture « You can’t beat time » frappe par le sentiment de puissance qu’elle dégage comme par son audace spatiale. Exploitant en partie le même vocabulaire plastique qu’un projet d’architecte et complètement réalisée in situ, elle réinvente l’espace d’exposition du Frac Alsace. Il n’y a cependant ici ni mémoire de l’habiter ni recherche de fonctionnalité, mais plutôt le souci de l’équilibre et de la tension formelle. La force de la sculpture de Felix Schramm réside dans la complexité de l’expérience visuelle et spatiale qu’elle procure.


C’est la première exposition personnelle de Felix Schramm en France.



Marc Bauer « Cinerama »

  • Du 15 novembre 2014 au 22 février 2015
  • Vernissage : vendredi 14 novembre à 18h30
Marc Bauer_webMarc Bauer a fait du dessin le cœur de sa pratique artistique. Son œuvre repose sur un traitement spécifique de l’Histoire, toujours perçue comme une archéologie incomplète, comme la matrice d’une narration ou encore un champ poétique. Le projet « Cinerama » (contraction de cinéma et panorama), consacré au thème du cinéma, est construit autour de dessins monumentaux réalisés in situ, du film d’animation « L’Architecte » et de séries où l’inspiration cinématographique constitue des ponctuations régulières dans tout son travail sur l'Histoire.

Exposition organisée en partenariat avec le Frac Auvergne et le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec le soutien de la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia.



« À fendre le cœur le plus dur »

  • Du 23 mai au 18 octobre 2015
  • Soirée d'ouverture : vendredi 22 mai de 19h à 1h du matin
A fendre le coeur le plus dur_Fonds Chereau_web« À fendre le cœur le plus dur » est un projet transversal à l’initiative de l’historien Pierre Schill, qui poursuit des réflexions sur la représentation du monde entre art et médias, déjà engagées par le Frac Alsace lors de précédentes expositions.
Développé autour d’une exposition, il envisage la création actuelle comme un espace critique de recherche où la science historique est mise en relation avec l’art contemporain et les arts visuels, la danse et la littérature.
Le projet se présente une tentative d’analyse d’une archive photographique de guerre datant de 1911 par un croisement de regards qui permette de comprendre l’événement saisi par les images, autant que de s’en affranchir et de le déborder. Cette démarche postule la fécondité de l’approche croisée arts/sciences et permet une nouvelle appréhension de la réalité.

Cet événement multiforme est constitué d’une exposition dont l’objectif est de faire dialoguer des œuvres d’aujourd’hui avec l’archive historique de guerre et les documents proposés par Pierre Schill, d’un solo créé par le danseur et chorégraphe Emmanuel Eggermont et d’une production littéraire des écrivains Jérôme Ferrari et Oliver Rohe.

Cette exposition bénéficie du soutien de la Mission du Centenaire 14-18.

En savoir +



« Clos du Frac »  un jardin de Nicolas Boulard, une sculpture monumentale commandée à Elmar Trenkwalder

Jardin N. Boulard_photo D. BetzingerDepuis 2010, le jardin du Frac Alsace est devenu le terrain d’une expérience artistique et viticole confiée au plasticien Nicolas Boulard, dont toute l’œuvre se construit de manière ambiguë et ludique à la croisée du plastique et du viticole. Issu d’une famille de viticulteurs champenois et diplômé de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, Nicolas Boulard réalise un travail nourri d’une connaissance du vin et de la vigne aussi parfaite que de celle des codes de l’art. Inspiré du caractère traditionnel et économique attaché à la vigne en Alsace, Clos du Frac consiste cependant en la reconstitution d’un clos viticole de la région bordelaise, cultivé en biodynamie, tel qu’on le pratique intensivement en Alsace. Ces déplacements culturels sont à l’image de toute l’histoire du vin, elle-même faite de déplacements et de voyages de cépages. Ce jardin illustre la fonction du Frac Alsace d’accueil de la création contemporaine et d’espace de représentation transversale du monde d’aujourd’hui.

Au printemps 2015, le Clos du Frac sera enrichi par l’implantation d’un portail commandé au sculpteur autrichien Elmar Trenkwalder. Cette œuvre monumentale entièrement réalisée en céramique associera l’univers décoratif fantastique d’Elmar Trenkwalder à la démarche conceptuelle de Nicolas Boulard.



Voir aussi



:: Le Frac Alsace au sein de l’Agence culturelle d’Alsace est financé par le ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Alsace et le Conseil Régional d’Alsace. Il bénéficie du soutien du Conseil Départemental du Bas-Rhin
et de l’Académie de Strasbourg.


:: Il est membre de VERSANT EST - réseau art contemporain Alsace
et de PLATFORM - regroupement des Fonds régionaux d’art contemporain
et structures assimilées.


 
frac_contact
  1. Christelle Kreder

  2. Attachée de production, d'édition et de communication
  3. Tél. : 03 88 58 87 55
facebook_logo

 
 
 
 
 Partenaires
 ImaginAlsace