Archives

 
 

À l'échelle nationale, les Frac présentent une exposition collective en écho aux 23 projets qui ont irrigué les territoires des Frac en 2013, sur l'idée commune d'une collection revisitée par un artiste.

En lien avec la carte blanche donnée à Raphaël Zarka
pour « Pièces Montrées », le Frac Alsace présente des œuvres d'Erik Dietman, Pierre Filliquet, Franziska Furter, Jan Kopp, Daniel Schlier, Felix Schramm et Georges Tony Stoll. Une exposition coproduite par les 23 Frac, Platform et le Centre national des arts plastiques.
Aux Abattoirs - FRAC Midi-Pyrénées à Toulouse jusqu'au 5 janvier 2014.   
En savoir +


En Alsace, le Frac célèbre cet anniversaire par 2 ambitieux programmes de diffusion de sa collection sur le territoire régional :


1. Elsass Tour :
un important projet territorial de diffusion de la collection, dans toute l’Alsace, de novembre 2012 à décembre 2013 : plus de 30 expositions impliquant 5 réseaux culturels du territoire alsacien : réseau scolaire, lieux ressources (centres culturels, bibliothèques, médiathèques), musées et réseau régional d’art contemporain.

2. Pièces Montrées :
à partir d'octobre 2013, un vaste projet institutionnel d’exposition, en partenariat avec le Musée d’Art moderne et contemporain de la Ville de Strasbourg (MAMCS), le Musée Historique de la Ville de Haguenau / Chapelle des Annonciades et la Fondation Fernet-Branca à Saint-Louis, conçu à partir de la collection du Frac Alsace.
Commissaires invités : Raphaël Zarka et
Roland Recht, associés à
Pia Wendling puis Eric Jacob (Musée Historique
de la Ville de Haguenau), Estelle Pietrzyk (MAMCS) et Olivier Grasser (Frac Alsace).


 
Logo national 30 ans

FRAC
30 ans d'art contemporain


« Les Pléiades »

30 ans des FRAC

 
Les Pléiades
 

Une utopie réalisée

Il y a trente ans naissaient les FRAC, les Fonds régionaux d’art contemporain, des éléments moteurs d'une décentralisation qui, au début des années 1980, amplifiaient la démocratisation culturelle voulue lors de la création du Ministère de la Culture en 1959. Les FRAC, impulsés par le ministère de Jack Lang en 1982 construisaient l’utopie nécessaire : la culture à la portée de tous. Ces nouvelles structures inventaient alors un modèle d’institution inédit : des associations cofinancées par l’État et les Régions, rejoints par d’autres collectivités territoriales, entièrement dédiées à la création contemporaine, à sa rencontre avec des publics sur l'ensemble du territoire français.

Depuis leur origine, les FRAC ont trois missions fondatrices : collectionner et promouvoir l’art de notre temps, permettre la rencontre entre des œuvres et des populations parfois éloignées des grandes métropoles, favoriser l’accès aux démarches majeures de l’art contemporain. Davantage que des institutions culturelles, les FRAC sont un dispositif d’aménagement culturel du territoire. Structures légères et réactives, ils ont su répondre aux mutations de la création contemporaine et aux projets des artistes, tout en inventant des manières efficaces et uniques pour aller au plus près des publics.

Postulant dès le début des années 1980 Carte Frac France - © Platformune articulation entre le local et le global, une position devenue, depuis, le mot d'ordre d'un positionnement fécond sur une scène artistique mondialisée, les FRAC ont permis la constitution de collections d'envergure internationale. Elles témoignent de l'activité artistique de ces structures, de celles des centres d'art et des musées avec qui les FRAC entretiennent des relations soutenues. En retour, elles ont nourri les programmations de chacun et les regards de tous. Si elles participent de l'écriture d'une histoire mondiale de l'art de ces trente dernières années, ces collections sont les premiers outils d'actions menées dans des établissements scolaires, universitaires, des communes rurales, des prisons ou encore des hôpitaux.

En 30 ans, les 23 Fonds régionaux d’art contemporain ont acquis plus de 26 000 œuvres réalisées par 4200 artistes (dont 56,5% français) et chaque année, l’ensemble de leurs projets (environ 600) s’adresse à plus d’un million de personnes.


Un anniversaire prospectif

Sous l'intitulé « Les Pléiades », un titre stellaire et littéraire en écho à l'idée de collection et d'un regroupement d'éléments individuels lisibles par la force d'une même dynamique, cet anniversaire prend comme principe fondateur le regard des artistes sur les collections des FRAC.

La manifestation s'organise selon deux grands mouvements :

  • 23 invitations à des créateurs en régions,
    d’avril à décembre 2013

    À cette occasion, chaque FRAC donne une carte blanche à un ou plusieurs créateurs pour, à partir de sa collection, imaginer des expositions ou inventer des dispositifs visant à leur présentation. Ces invitations témoignent de la volonté des FRAC de montrer combien l’artiste est au cœur de leurs activités, de la collection à la production d’œuvres, en passant par l’exposition, la médiation et la diffusion. À partir de ces productions spécifiques, programmations inédites ou expositions d'ampleur, autant de propositions, conçues en collaboration avec leurs partenaires, soutenus par leurs régions et le Ministère de la Culture, chaque structure mettra en œuvre de nombreuses actions de sensibilisation adaptées aux différents publics.
  • Une exposition polyphonique :
    Aux Abattoirs à Toulouse,
    du 28 septembre 2013 au 5 janvier 2014

    C'est à partir de chacun de ces projets que s'est dessinée l'exposition qui, aux Abattoirs-FRAC Midi-Pyrénées, réunira en un seul lieu l'ensemble de ces regards, transformations et créations. Reprenant elle aussi le titre Les Pléiades, cette exposition s'approprie ces différences en les amplifiant. Il n'y aura donc ici ni thèmes, ni traversées ou regard global, mais bien l'affirmation commune d'identités irréductibles à travers l'élément premier de l'ensemble de ces collections : les artistes. À partir des 23 projets qui auront irrigué les territoires des FRAC pendant l'année 2013 sur l'idée commune d'une collection revisitée par un artiste, l'exposition nationale regroupera autant de projets et de regards pour proposer non pas une "exposition de collections" mais bien une "exposition d'expositions". Celle-ci se rêve, à la façon d'une constellation alignant sur un seul plan des astres situés à des années lumière, en une "collection de collections". Cette exposition est une coproduction entre PLATFORM, les Abattoirs-FRAC Midi-Pyrénées et le Centre national des arts plastiques (Cnap/Ministère de la Culture).
Ce programme d’expositions sera complété par un projet à l’international en 2014-2015, au Van Abbemuseum à Eindhoven puis à Singapour, et par un projet éditorial consacré aux usages et expérimentations des FRAC à partir de leurs collections. Des rencontres publiques autour de l’art contemporain dans les régions sont également à l’étude.
 
frac_contact
  1. Christelle Kreder

  2. Attachée de production, d'édition et de communication
  3. Tél. : 03 88 58 87 55
 
frac_telechargement
 
 



platform-logo-2009 RETAILLELa programmation des 30 ans des FRAC est organisée par les 23 FRAC et coordonnée par PLATFORM, Regroupement des Fonds régionaux d’art contemporain.
Pour suivre toute l'actualité des 30 ans des Frac dans l'ensemble des régions,
inscrivez-vous à la newsletter mensuelle de PLATFORM.




voir aussi



 
 
 
 Partenaires