La Belle saison franco-québécoise
avec la petite enfance

La Belle Saison
 
 

L’Agence culturelle d’Alsace accompagne La Passerelle, Relais Culturel de Rixheim et le Théâtre des Gros Becs de Québec à élaborer conjointement un projet de coopération biannuel (2015-2017) autour de la petite enfance de la création de spectacle jusqu’à sa rencontre avec les publics. Ce projet réunira également le festival Momix de Kingersheim et le festival Mon mouton est un Lion de Saverne. - Coopération France-Québec -


Théâtre jeunesse Les Gros Becs / conférence de Christine Planel

Une 1ère conférence illustre cette coopération : Christine Planel, témoigne de son expérience en qualité de fondatrice de La Passerelle, scène conventionnée petite enfance et développe sa définition du lien social.
 
 

"L’importance de l’art
dans le développement du tout petit"   

Extrait de la conférence sur l’importance des arts dans le développement des tout petits qui s’est déroulé en mai 2015 à Québec. Animée par Catherine Messier, diplômée en musicologie de l’Université de Montréal et titulaire d’une maitrise en gestion des arts. Elle occupe le poste d’adjointe à l’éducation et à la musique contemporaine à l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM) puis celui de coordonnatrice des concerts jeune public et des ateliers aux Jeunesses musicales du Canada.
 
 

"L’Art et le tout petit"

Dans le cadre de la Belle saison franco-québécoise 2015-2016. Teaser de la rencontre autour de l’Art et du tout petit qui se déroulera à Québec en mai 2016.
 


La Belle Saison franco-québécoise avec la petite enfance vise à un partage des enjeux de la création en direction de ce public avec les acteurs culturels alsaciens et québécois.

Ainsi, il consolidera la production des spectacles des compagnies qui participeront à cette Belle saison, leur offrira les conditions d’un rayonnement sur l’ensemble du territoire du local à l’international et favorisera l’accès à la culture à tous. La complémentarité des structures culturelles engagées assurera une construction partagée des projets artistiques entre des structures de production, de diffusion labellisés ou non pour inventer des modes de collaboration capable de soutenir leur financement.

Le choix des artistes impliqués dans des résidences croisées favorisera la transmission entre équipes expérimentées et émergentes et sera source de confrontation artistique nécessaire à l’enrichissement de toute démarche. La réciprocité de ces résidences agira comme des générateurs artistiques dans chaque région.

La création artistique en direction des tout-petits relève d’une exigence qui nécessite  d’accueillir spécifiquement l’enfant et sa famille ou ses éducatrices. Ainsi, les chargés de la médiation des théâtres partenaires questionneront le partage du sensible.

Enfin, ce projet a pour ambition de faire écho aux bouillonnements et interrogations qui traversent le secteur de la petite enfance. Il proposera aux artistes, aux professionnels de la culture, du social  et de l’éducation, une plateforme numérique franco-québécoise permettant de développer des outils de connaissance à travers des ateliers, conférences-débats, rencontres professionnelles et des études en s’associant à des chercheurs
Pour assurer la capitalisation de cette démarche innovante, un groupe projet sera créé dans chaque pays, composé d’un directeur de structure culturelle, un artiste, un médiateur et un chercheur.

Actant que la petite enfance se trouve à la croisée de nombreuses politiques publiques, nous considérons qu’à ce titre, il est un terrain d’expérimentation pour la mise en œuvre de projets innovants. La Belle saison franco-québécoise avec la petite enfance pourra mettre en lumière des expériences précises, à partir desquelles une généralisation peut s'imaginer : une politique culturelle où la création pour les plus jeunes occupe une place majeure.
 
 
 
 
 Partenaires