Cinéma et Image Animée

 
 

5 films Grand Est nommés aux César 2018
cinéma et image animée

Marilù Parolini © Droits réservés

La 43e cérémonie des César, qui se tiendra le vendredi 2 mars, mettra à l’honneur plusieurs courts et longs métrages tournés dans la région.
En savoir +

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma a dévoilé le 31 janvier la liste officielle des nominations pour les César 2018. Les récompenses sont décernées aux meilleurs films français sortis dans l’année ainsi qu’aux artistes et techniciens qui participent à leur création.

Les 5 films Grand Est ont recueillis 15 nominations et concourront pour décrocher un ou plusieurs César lors de la cérémonie le 2 mars 2018.

"Petit Paysan", qui réunit 8 nominations et "Marlon" ont été intégralement tournés dans notre région et ont bénéficié de l’accompagnement du Bureau d’accueil des tournages Grand Est. "Marvin ou la belle éducation" s’est implanté dans nos décors pour la moitié de son tournage et "La Promesse de l’aube", qui rassemble 4 nominations, s’y est également installé pendant quelques jours.

"Petit Paysan", "Marlon", et "Zombillénium" ont bénéficié de l’aide à la production de la Région Grand Est.


Petit Paysan © Hubert CharuelPetit Paysan

Réalisé par Hubert Charuel (8 nominations)

  • César du meilleur acteur (Swann Arlaud)
  • César de la meilleure actrice dans un second rôle (Sara Giraudeau)
  • César du meilleur scénario original (Claude le Pape, Hubert Charuel)
  • César de la meilleure musique originale (Myd)
  • César du meilleur montage (Julie Lena, Lilian Corbeille, Grégoire Pontecaille)
  • César de la meilleure réalisation (Hubert Charuel)
  • César du meilleur premier film (Hubert Charuel)
  • César du meilleur film (Hubert Charuel)

Synopsis

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.


Marlon © Jessica PaludMarlon


Réalisé par Jessica Palud (1 nomination)

  • César du meilleur film de court métrage (Jessica Palud)

Synopsis

Marlon, 14 ans, rend visite à sa mère en prison pour la première fois depuis son incarcération. La jeune fille, protégée par sa famille et son entourage, s'entête malgré tout à croire que sa mère est son héroïne d'enfance...


Marvin ou la belle éducation © Anne FontaineMarvin ou la belle éducation

Réalisé par Anne Fontaine (1 nomination)

  • César du meilleur espoir masculin (Finnegan Oldfield)

Synopsis

Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui. Il a fui son petit village des Vosges. Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l'intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l'exposait tout ce qui faisait de lui un garçon «différent». Envers et contre tout, il s'est quand même trouvé des alliés. D'abord, Madeleine Clément, la principale du collège qui lui a fait découvrir le théâtre, et dont il empruntera le nom pour symbole de son salut. Et puis Abel Pinto, le modèle bienveillant qui l'encouragera à raconter sur scène toute son histoire.
Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer ce spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.


Zombillénium © Arthur de Pins et Alexis DucordZombillénium

Réalisé par Arthur de Pins et Alexis Ducord (1 nomination)

  • César du meilleur long métrage d’animation (Arthur de Pins, Alexis Ducord)

Synopsis

Dans le parc d’attractions d’épouvante Zombillénium, les monstres ont le blues. Non seulement, zombies, vampires, loups garous et autres démons sont de vrais monstres dont l’âme appartient au Diable à jamais, mais en plus ils sont fatigués de leur job, fatigués de devoir divertir des humains consuméristes, voyeuristes et égoïstes, bref, fatigués de la vie de bureau en général, surtout quand celle-ci est partie pour durer une éternité... Jusqu'à l'arrivée d'Hector, un humain, contrôleur des normes de sécurité, déterminé à fermer l’établissement. Francis, le Vampire qui dirige le Parc, n’a pas le choix : il doit le mordre pour préserver leur secret. Muté en drôle de monstre, séparé de sa fille Lucie, et coincé dans le parc, Hector broie du noir... Et si il devenait finalement la nouvelle attraction phare de Zombillénium ?


La Promesse de l'Aube © Eric BarbierLa Promesse de l’aube

Réalisé par Eric Barbier (4 nominations)

  • César de la meilleure actrice (Charlotte Gainsbourg)
  • César de la meilleure adaptation (Eric Barbier, Marie Eynard)
  • César des meilleurs costumes (Catherine Bouchard)
  • César des meilleurs décors (Pierre Renson)

Synopsis

De son enfance difficile en Pologne en passant par son adolescence sous le soleil de Nice, jusqu’à ses exploits d’aviateur en Afrique pendant la Seconde Guerre mondiale… Romain Gary a vécu une vie extraordinaire. Mais cet acharnement à vivre mille vies, à devenir un grand homme et un écrivain célèbre, c’est à Nina, sa mère, qu’il le doit. C’est l’amour fou de cette mère attachante et excentrique qui fera de lui un des romanciers majeurs du XXème siècle, à la vie pleine de rebondissements, de passions et de mystères. Mais cet amour maternel sans bornes sera aussi son fardeau pour la vie…



La cérémonie des César sera diffusée en direct sur Canal + le vendredi 2 mars 2018. 


 
 
 
 Partenaires