Cinéma et Image Animée

 
 

Projection rencontre avec Yamamura Kôji
cinéma et image animée

Parade de Satie © Yamamura Kôji

Après Takahata Isao en 2016, venez rencontrer un maitre de l’animation japonaise lors de cette séance exceptionnelle qui a lieu dans le cadre du Grand atelier d’animation japonaise organisé conjointement par l’Agence culturelle Grand Est, NEF Animation, le Centre Européen d’Etudes Japonaises (CEEJA). Le Lundi 27 novembre à 20h15 au Cinéma Colisée à Colmar. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
En savoir +








Au programme, 7 courts métrages d’animation

  • "Le mont Chef" - 10’ – 2002
  • "Le vieux crocodile" -  13’ – 2005
  • "Métaphysiques enfantines" – 5’
  • "Les cordes de Muybridge" – 13’ 2011
  • "Monstrology" - 4’ - 2016
  • "Parade" de Satie – 14’ - 2016
  • "L'eau des rêves" – 11’ 2017
La projection (durée 1h10) sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur.


À propos de Yamamura Kôji

Animateur, réalisateur et scénariste, Yamamura Kôji est une figure importante de l’animation indépendante japonaise. Né au Japon en 1964, il commence à réaliser des films d’animation à l’âge de 13 ans. Alors qu’il étudie la peinture à l’université de Tôkyô, il assiste à la création d’effets spéciaux sur de grosses productions. Il est alors influencé par les films d’animation européens, canadiens et russes (en particulier Ishu Patel, Iouri Norstein et Priit Pärn). Après son diplôme, il travaille pour les Studios Mukuo jusqu’en 1989, où il s’installe à son compte. En 1993, il fonde avec sa femme la Yamamura Animation Inc. Il est l’auteur de nombreux courts métrages qui mettent en jeu des techniques d’animation très variées. Yamamura Kôji est aussi illustrateur et ses dessins ont fait l’objet de plusieurs expositions au Japon. L’œuvre de Yamamura Kôji est révélée en France en 1999 par le Festival Nouvelles Images du Japon puis, en 2000, au Festival d’un Jour à Valence. La consécration vient en 2003 avec "Le Mont Chef", premier court-métrage japonais à recevoir le Grand prix du Festival d’Annecy. Le film est également consacré à Hiroshima et Zagreb et nommé pour les Oscars. Depuis, le réalisateur a acquis une renommée internationale et reçoit les honneurs de nombreux festivals. Yamamura Kôji est aujourd’hui professeur à l’Université des Arts de Tôkyô.

Plus d’information sur le Grand Atelier et pour télécharger le programme


 
 
 
 Partenaires