Cinéma et Image Animée

 
 

"Marvin ou la belle éducation"
cinéma et image animée

Marvin ou la belle éducation © Anne Fontaine - P.A.S. Productions

Le nouveau long métrage d’Anne Fontaine s’est tourné dans les Vosges pendant l’été 2016. Sortie en salles le 22 novembre.
En savoir +

Alors que l’avant-première avait réuni plus de 1 000 spectateurs à Épinal le 31 août dernier, "Marvin ou la belle éducation" sort enfin en salle le 22 novembre prochain.

Plus de 300 figurants ont participé au tournage qui s’est déroulé dans les Vosges, d’Épinal à Xertigny en passant par Thaon-les-Vosges et le petit village de la Haye.

Produit par P.A.S. Productions, Ciné-@ et F comme Film, "Marvin ou la belle éducation" est inspiré du roman "En finir avec Eddy Bellegueule" d’Edouard Louis, paru au Seuil en 2014, et qui avait obtenu le Prix Goncourt du premier roman.


Casting

Pour son 15e long métrage, Anne Fontaine s’est entourée d’un casting de haut vol : Finnegan Oldfield, Vincent Macaigne, Catherine Salée, Grégory Gadebois, Charles Berling, Catherine Mouchet ou encore Isabelle Huppert, sans oublier évidemment le jeune Jules Porier.


Récompense

À noter enfin que "Marvin ou la belle éducation" a déjà obtenu le Queer Lion à la Mostra de Venise en septembre dernier.


Synopsis

Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui. Il a fui son petit village des Vosges. Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l’intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l’exposait tout ce qui faisait de lui un garçon "différent". Envers et contre tout, il s’est quand même trouvé des alliés. D’abord, Madeleine Clément, la principale du collège qui lui a fait découvrir le théâtre, et dont il empruntera le nom pour symbole de son salut. Et puis Abel Pinto, le modèle bienveillant qui l’encouragera à raconter sur scène toute son histoire. Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer ce spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.


 
 
 
 Partenaires