Spectacle Vivant

 
 

Résidence de la compagnie Mamaille
spectacle vivant

Hélène et Sophocle © Cie Mamaille

La compagnie Mamaille est sur le plateau de l'espace Scènes du 22 au 25 août pour la création du spectacle "Hélène et Sophocle".
En savoir +

La compagnie Mamaille existe depuis 2001. Spécialisée dans les spectacles musicaux et le théâtre musical.

Mamaille a généré une dizaine de créations allant de la pièce radiophonique, à l'orchestre de 15 musiciens en passant par l'opérette. "La Philharmonie du Bon vide" ("On joue à la Musique" et "Trompe l'Oeil"), "Hélène et Ivan chantent les Classique"s, "Les Quatre Petites Filles", "La Grande Mamaille", "Le Lit", "Mets-moi au trou Petit Gendarme !", "Le Surf", "Mozart et les Indiens", "Pêche dans les Marécages de l'Oubli", "Oedipe à la Poste", "Le Juke Box d'Hélène et Ivan", "Eleanor", "Motu". Plusieurs de ces spectacles ont été mis en scène par Laurent Fraunié (compagnie Label Brut).
On peut résumer la couleur Mamaille à quelques mots : humour, énergie, poésie, imprévisibilité, précision. On retrouve cette marque de fabrique tant au niveau de l'écriture d'œuvres nouvelles que dans le traitement d'œuvres existantes : texte et partitions classiques ou pop. De même le cadre formel est très varié allant de l'improvisation libre à des formes revisitées : opérette, oratorio, concert, cabaret, bal, performances. Peu importe le flacon...


Hélène et Sophocle

Une comédienne et chanteuse, "Hélène", entreprend un projet ambitieux : monter une grande trilogie à partir de trois tragédies grecques de Sophocle et l'adapter en opéra. Elle se lance à corps perdu dans cette entreprise et entame le travail avec une naïveté déconcertante. Elle se heurte bientôt à de nombreux murs et connait bien des difficultés dès lors qu'elle se confronte à son metteur en scène ou aux professionnels du théâtre. Lentement mais indéniablement, voire fatalement, elle découvre à ses dépens la profondeur des mythes et des personnages. Le public la suit dans son cheminement, dans son parcours initiatique qu'elle mène avec un désir jamais entamé et une urgence toujours plus forte. Il assiste aux répétitions, il la voit se transformer - parfois malgré elle - en héroïnes grecques : Jocaste, Antigone, Ismène et (re)découvre avec elle la grande histoire des Labdacides. La comédienne, hantée par tout ce que cette histoire véhicule, avance dans sa création qui prend parfois des chemins inattendus et drôles. Pendant toute cette traversée, Hélène côtoie le sublime, l'universel, le dérisoire et l'absurde dans un mélange détonnant et improbable.


 
 
 
 Partenaires